Retour à la page d'accueil de AV Security

Quelles sont les possibilités de détection extérieure avant intrusion ? Anticipez l'intrusion avant même qu'elle se produise !

Vous avez opté pour un système d’alarme ? C’est un très bon choix … et si vous alliez un peu plus loin ? à Anticipez l’intrusion avant même qu’elle se produise ! En effet… pourquoi attendre qu’un intrus dégrade vos accès (portes, fenêtres) ?

Voilà l’objectif poursuivi par les systèmes de détection extérieure : faire fuir les voleurs avant leur intrusion dans votre habitation … ou sécuriser différentes zones de votre jardin : portique, abri de jardin, terrasse, garage, …

Pour ce faire, il existe plusieurs sortes de technologies permettant de protéger les espaces extérieurs  jouxtant une habitation ou un bâtiment professionnel : parkings de concessions automobiles, de grandes surfaces, entrepôts, hangars…

Une multitude de possibilités … laquelle pour vous ?

Si les détecteurs infrarouges sont les plus connus, ils ne sont certainement pas les plus fiables dans tous les cas. En fait, il est surtout intéressant comme protection des baies (portes, fenêtres). Dans la nature (jardins, cours, parking etc. ), ils sont sujet à beaucoup de fausses alarmes (petits animaux, intempéries) et… faciles à traverser par qui sait observer.

C’est pour cela qu’il existe une pléiade de systèmes différents, tous avec leurs avantages et défauts, selon ce que l’on souhaite (détection de présence, de mouvement, les deux) et la technologie que l’on désire utiliser (radar (uni- ou bi-directionnel), infra-rouge (passif ou actif), laser, fibre optique).

En pratique, chaque situation est unique et demande l’implémentation d’un ou plusieurs systèmes spécifiques à l’endroit à protéger : site rural, site industriel, lotissement, banlieue, site urbain, rez-de-chaussée, appartement/bureau à l’étage, terrasse/toit accessible ou non, jardin ou terrain entourant complètement le bâtiment ou non, …

Il faut aussi considérer la faune de l’endroit (pas seulement dans les jardins, mais aussi sur les terrasses et les toits), l’existence de clôtures et portails, le voisinage, l’esthétique, le revêtement routier, le relief du terrain, les plantations, la présence d’escaliers extérieurs, les vibrations dans le sol (pompes, arrosages automatiques, chemins de fer) ... sans oublier… le budget !

Les différents types de détecteurs

Détecteur périmétrique ou barrière infrarouge

Il se place directement sur la façade de l’habitation et, au moyen d’un faisceau étroit et long (pouvant atteindre 25m), va protéger toutes les issues de cette façade, portes ou fenêtres. C’est le système qui est particulièrement adapté lorsqu’une végétation abondante est susceptible de perturber la détection. Son utilisation est idéale pour des façades droites, sans décrochage.

Détecteur volumétrique

Il peut se fixer soit sur la façade, soit sur tout autre support indépendant de l’habitation à protéger. Ici, le faisceau est plus large et peut protéger des zones plus vastes et en éventuel décrochage.

Détecteur pour clôture

Hyper-fiable, le câble inséré dans une clôture peut détecter les vibrations se produisant lors de l’escalade ou la découpe de cette clôture.

Détecteur enterré

Ultra-fiables, ces systèmes sont privilégiés lorsque la discrétion est de mise. Elle s’applique typiquement dans les domaines militaires et en milieu carcéral.

Détection laser

Il s’agit d’une application récente de très grande fiabilité, réduisant à néant le risque de fausse alerte. Surtout utilisée dans les musées, banques…

Critères importants

Il faut absolument les prendre en compte lors de l’achat de votre système de détection extérieure.

  1. Angle de détection.
  2. Portée de la détection.
  3. Hauteur de pose du système de détection.
  4. Type de communication avec la centrale.
  5. Alimentation de la détection.
  6. Fiabilité/Résistance aux intempéries (froid, givre, neige, pluie, vent) et aux autres perturbations extérieures (insectes, poussière, lumière solaire), aux chocs (vandalisme, sabotage).
  7. Sensibilité réglable.
  8. Connectivité au système d’alarme ou de vidéosurveillance préexistant.
  9. Adaptabilité aux reliefs du terrain.

3 tendances

  1. La double technologie. Elle consiste à affiner la technologie infrarouge à l’aide de fonctions additionnelles (technologie hyperfréquence, par exemple) permettant de rationnaliser les informations perçues par les détecteurs. Il en résulte un accroissement non négligeable de la fiabilité de l’installation.
  2. Les miroirs optiques. Miroirs concaves utilisés dans certains détecteurs pour concentrer l'énergie infra-rouge. Leur utilisation permet une amélioration de la précision de détection, et engendre une quasi insensibilité aux sources lumineuses lorsque combinées aux filtres ad hoc.
  3. La fonction anti-masquage. Cette fonctionnalité crée un périmètre infrarouge autour du détecteur, qui peut ainsi déterminer s’il a fait l’objet de tentatives d’aveuglement par blocage de son champ de vision, en plaçant des objets ou en pulvérisant de la peinture sur la lentille, par exemple.

Vous habitez Namur ou ses alentours et vous souhaitez en savoir plus sur les systèmes de détection extérieure avant intrusion ?

Contactez-nous !