Retour à la page d'accueil de AV Security

Transmission des alertes de votre système d'alarme RTC, GSM ou IP ?

Quelles que soient leur mode de transmission, les alarmes se composent toujours de détecteurs (de mouvement ou d’ouverture), d’interconnections, d’une ou plusieurs unités de contrôle, d’un ou plusieurs claviers … et d’un dispositif d’alerte : messages vocaux, appels téléphoniques, sirènes, sonneries ou encore alertes lumineuses, … tout dispositif qui alerte les occupants d’une intrusion et/ou effraient les intrus.

Grâce aux modules de transmission téléphonique ou IP, les alertes sont envoyées sur un téléphone fixe, sur un GSM ou un ordinateur, et l’accès à certaines fonctionnalités d’administration à distance du système d’alarme est rendu possible. Selon le mode d’avertissement choisi pour la transmission téléphonique, diverses fonctionnalités seront ou non disponibles.

Logiquement, un transmetteur téléphonique est un complément indispensable de votre système d’alarme. L’installation peut généralement être personnalisée et ce, à de multiples niveaux, notamment :

  • Identification aisée du signal ayant initié la transmission via des messages choisis par l’utilisateur
  • Activation possible de l’écoute phonique
  • Modes d’acquittement

Alarmes RTC

Le transmetteur téléphonique des alarmes RTC est directement relié, par voie filaire, à la prise du réseau téléphonique ou du boitier internet. Ainsi, l’alarme est uniquement transmise via le réseau de téléphone classique pour donner l’alerte (sur un téléphone classique ou sur un GSM).

Concrètement, en cas d’intrusion, si l’alarme est équipée d’un transmetteur RTC, elle adresse un message vocal à différents destinataires - jusqu’à 4, en général. Ces numéros peuvent être des numéros personnels ou ceux d’une entreprise de télésurveillance, mais aucunement des numéros d’urgence tels que ceux des pompiers ou des services de police. En cas d’absence du premier interlocuteur, un message est laissé sur son répondeur et le second contact est prévenu, et ainsi de suite jusqu’à ce que l’un des contacts programmés accuse réception de l’alerte.

Avantages & inconvénients

Les transmetteurs RTC ont typiquement un prix réduit, mais dépendent du bon fonctionnement de la connexion internet de l’habitation ou de la ligne téléphonique. Donc, en cas de coupure de courant ou de coupure du réseau téléphonique, aucune alerte ne pourra être transmise !

Alarmes GSM

Les transmetteurs téléphoniques GSM envoient les alertes via appels ou SMS sur téléphones portables ou lignes fixes, via le réseau de téléphonie mobile. Pour pouvoir fonctionner, ils doivent être dotés d’une carte SIM, soit en prépaiement, soit avec abonnement.

Critères de choix pour la sélection de la carte SIM :

  • Même si elle est plus chère, choisissez une carte SIM pour alarme, spécifiquement. Elle sera plus fiable, fonctionne avec plusieurs réseaux et garantissent plus de sécurité
  • Favorisez l’opérateur offrant la meilleure couverture réseau
  • Optez pour un abonnement plutôt qu’une carte prépayée. En effet, le rechargement régulier de la carte nécessitera le démontage du transmetteur à chaque fois, ce qui risque d’altérer son bon fonctionnement sur le long terme. En outre, en cas de défaut de chargement, la transmission ne sera plus fonctionnelle.
  • Veillez à choisir la carte SIM dont le voltage est adapté au modèle de transmetteur que vous possédez, soit 3 soit 5 volts.

Avantages & inconvénients

A l’instar d’un téléphone portable, un transmetteur GSM fonctionne sans fil et donc offre une grande sécurité d’emploi et est facile à utiliser : gestion et paramétrage à distance ultra faciles !

Les alarmes GSM fonctionnement même en cas de coupures de courant, et le système peut être configuré de manière à ce qu’il n’envoie que des SMS lorsque la batterie est faible.

Même si les alarmes GSM peuvent s’avérer sensibles au brouillage, ces cas ne sont pas monnaie courante, et certaines alarmes GSM peuvent même envoyer une alerte en cas de tentative de brouillage du système.

En définitive, il est indispensable de bien réfléchir au choix du mode de transmission des alertes de votre alarme. Il est vivement conseillé de combiner transmetteur RTC et GSM, de manière à ce que le second prenne le relais du premier en cas d’avarie de la ligne fixe ou de panne de courant.

Alarmes IP

Plus récents sur le marché, les systèmes d’alarme IP utilisent un transmetteur IP et nécessitent une connexion Internet, mais pas de carte SIM. Ses systèmes, parmi les plus chers sur le marché, utilisent le schéma classique pour la transmission des alertes : la centrale reçoit les signaux détectés, les identifie et envoie un e-mail (parfois SMS ou messages vocaux) à un ou plusieurs contacts.

Certaines d’entre elles offrent également la possibilité de :

  • diffuser et/ou d’enregistrer des images lors de la détection d’une alerte
  • simuler sa présence dans l’habitation

Avantages & inconvénients

La configuration de ces alarmes est ultra-simple, la centrale se réglant soit par l’intermédiaire d’une plateforme Internet, soit sur une application pour smartphone ou tablette numérique.

De la même façon que les transmetteurs RTC, les transmetteurs IP peuvent s’avérer vulnérables : puisqu’ils requièrent une connexion internet, toute panne de courant ou désynchronisation du boitier internet inactivera la transmission des alertes éventuelles.

Offre & devis pour l’installation de votre alarme

Vous souhaitez un devis pour évaluer le coût de l’installation d’une alarme ? Contactez-nous !